Verrine Turron et Abricot

Desserts Par 18 juin 2015 Tags: , , , , , , , , , 7 Commentaires

 Verrine gourmande, végétale

 

Le turron est un nougat espagnol à base d’amande grillée, de miel, de blanc d’oeuf et de sucre.

On distingue le nougat dur ou Alicante, avec des amandes entières et difficile à couper… qui colle aux dents 😉 et le nougat mou ou Jijona, que l’on trouve moins couramment hélas, car c’est de loin celui que je préfère.

A base d’amandes en poudre torréfiées, de miel, de blancs d’oeufs… le turron mou est une pure gourmandise à manger avec modération car très sucrée et grasse ! Tellement goûteuse toutefois, on y deviendrait vite accro. Gare à ceux qui vont y goûter pour la première fois et qui s’avère être des amateurs d’amande !

J’ai découvert le turron Jijona il y a fort longtemps grâce à ma famille d’origine espagnole et friande de ce dessert. Il m’arrive d’en acheter une barre très occasionnellement et qui ne reste jamais longtemps dans le placard. Aussitôt ouvert, le nougat se volatilise comme par magie… 

Le turron me rappelle mon enfance. Telle la madeleine de Proust, quand j’en déguste, je me retrouve dans un moment joyeux de mon enfance, paisiblement transportée dans un passé qui m’est cher. 

 

 

Verrine ou coupe, avec ou sans herbes fraîches…

Du croquant, du moelleux, du fondant… 
Multiples textures en bouche, saveurs estivales. 

La fraîcheur et la douceur au rendez-vous.

 

Bref, venons-en à nos moutons. 

Ou plutôt à notre recette du jour. Avec du turron. Très parfumé, il saura se glisser dans de nombreux desserts. Et notamment ceux d’été.

Dans des verrines festives, joyeuses, à base de yaourt, de fruits frais et de saison, d’herbes fraîches, d’amandes effilées (petit rappel de l’amande en version croquante)…

Le plaisir assuré dans une recette simple à exécuter. 

 

Les ingrédients : 

200 g d’abricots dénoyautés
40 g de turron Jijona
25 g de sucre de canne
1 pincée de sel
1 sachet de sucre vanillé
25 g d’amandes effilées
quelques feuilles de basilic fraîches
quelques fraises
2 yaourts au soja nature ou parfumés (j’ai testé au citron ici)

 

La préparation : 

Couper en dés les abricots. Verser dans une petite casserole avec le sucre et le sucre vanillé.

Faire compoter à feu doux pendant une vingtaine de minutes. Retirer du feu. Laisser refroidir.

Torréfier à la poêle, à sec, les amandes effilées. 

Préparer les verrines. Pour cela émietter le turron. Ciseler quelques feuilles de basilic frais. 

Couper en petits dés quelques fraises. 

Dresser : verser dans les verrines ou une coupe le yaourt brassé. Répartir ensuite la compotée d’abricots, le turron émietté, les amandes effilées, le basilic ciselé et en feuilles entières, les fraises en dés. 

Mettre au frais et sortir les verrines 15 minutes avant dégustation. 

*

Et vous, connaissez-vous le turron (turon) de Jijona ?

L’aimez-vous autant que moi ? 

 

Belle journée à tous les gourmands 😉 A très vite !

 

Miss Pat'

7 Commentaires

  • cricri50 dit :

    Une verrine pleine de douceur!! Je ne connais pas le turron.Il y quelques années j’ai eu l’occasion de visiter un atelier de nougat à Montélimar et je n’ai jamais retrouvé ce goût et cette texture.Bon we.Bisous

  • Céline dit :

    Coucou! Et bah moi je ne connais le turron que de nom, je ne crois bien ne jamais l’avoir goûté. Ta verrine fait drôlement envie!! Et dis, le turron n’est pas dans la liste d’ingrédients hi hi Bises

  • Miss Pat' dit :

    Non mais dis-donc, pas dans la recette ? Mais si, en plus c’est noté en gras !!!! Eh bien, file en acheter pour goûter !!!
    (merci de m’avoir chuchoté cette grosse erreur… )

  • kali dit :

    Une belle découverte ce turron. Je ne demande qu’à le goûter.
    Un délice cette verrine.
    belle journée

  • Coucou! Elle fait drôlement envie ta verrine..quant à trouver du turron à Oslo où je vis…pas sûr, sûr!!

  • laura dit :

    le top de la gourmandise cette verrine ! fraîche et sucrée, le top

  • cricri50 dit :

    Une verrine pleine de douceur!! Je ne connais pas le turron.Il y quelques années j’ai eu l’occasion de visiter un atelier de nougat à Montélimar et je n’ai jamais retrouvé ce goût et cette texture.Bon we.Bisous

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *