Terrine d’haricots cocos aux noix : une variante du Lobio

Entrées Par 26 janvier 2014 Tags: , , , , , , , , , , 7 Commentaires


En Géorgie, le Lobio est un plat très populaire. Lobio est un terme qui désigne tout simplement le haricot en géorgien, en arabe et en farsi. Vous devez savoir qu’il n’y a pas UNE recette de Lobio, il y en a 5000. On y met un peu ce qu’on veut : de la tomate, des herbes, des épices, et même de la viande, du fromage… 

Moi, je ne connaissais pas ce plat avant de découvrir le post de Laurence et son Lobio à base d’haricots rouges, de noix, d’ail et de coriandre qui a l’air excellent (il faut que je le tente un jour !!! ). 

Le Lobio de Laurence

Puis j’ai rencontré la recette de Lobio sous une forme de pâté homogène et totalement végétalien sur deux ouvrages, une recette à base d’haricots cocos, de noix, de graines de fenouil. Je vous ai déjà parlé de ces livres bourrés de recettes à base de légumineuses, de fruits secs, d’oléagineux. De très bonnes sources d’inspiration pour changer créativement notre alimentation, pour enrichir gaiement nos repas quotidiens d’ingrédients exceptionnels et végétaliens. 

 « Amande, sésame, avocat… 150 recettes végétariennes à base d’oléagineux »

Editions Terre Vivante

 

********

« Cuisinons les protéines végétales »

Le courrier du livre

Le Lobio fait partie donc des belles recettes de ces livres que l’on peut essayer (et vite adopter ! ). Le lobio est riche en protéines végétales, en oméga 3… Une recette nutritive et très savoureuse pour une terrine à déguster sur un morceaux de pain bio et même à mélanger avec des féculents : patates, pommes de terre, pâtes, semoule… Je vous conseille d’ailleurs de le manger avec des cornichons : c’est encore meilleur !

Je vous délivre la recette du livre, et je vous note en couleur mes propres variantes car je n’ai pas fait les courses. Je me contente alors de ce que propose mon placard !  

Les ingrédients : 

  • 1 bol d’haricots cuits (plutôt à la peau fine : cocos, lingots de Vendée, azukis… )
  • 200 g de cerneaux de noix
  • 2 cuillères à soupe de coriandre (pour moi : 1 cuillère à café d’herbes de Provence)
  • 2 cuillères à soupe de graines de fenouil
  • 2 cuillères à soupe de cumin
  • 1 oignon 
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame (pour moi : huile d’olive)
  • 2 cuillères à soupe de levure de bière
  • facultatif : 4 gousses d’ail (pour moi, c’était ça… j’entends des compliments sur mon haleine maintenant)

******

La préparation :

Faire égoutter les noix quelques heures et les concasser. 

Faire suer l’oignon émincé. Passer les haricots dans le moulin à légumes ou le mixeur avec éventuellement les gousses d’ail. Faire revenir rapidement à la poêle huilée les épices. Réunir tous les ingrédients dans un saladier. Tasser bien dans un terrine. Garder au frais pendant au moins deux heures avant dégustation. 

Cette terrine peut se conserver au frais pendant une semaine. 

******

Si vous n’aimez pas les épices choisies, n’hésitez pas à changer la recette et y mettre les composants que vous aimez vraiment. Pourquoi pas du curcuma, du curry, des herbes du moment, etc… ?

Miss Pat'

7 Commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *