Mon pain seigle & mélasse (en cocotte ou au four direct)

Pains et Viennoiseries Par 15 mars 2015 Tags: , , , , , , , , 12 Commentaires

 

En ce moment, j’aime beaucoup faire du pain lorsque j’ai un peu de temps, ou le soir, quand j’ai du courage. Le pain fait-maison permet de constituer facilement un petit déjeuner sain et savoureux : il suffit de couper de belles tranches et de les tartiner de votre purée d’oléagineux préférée. Accompagnée d’une boisson, je crois que c’est vraiment le petit déjeuner que je préfère. 

Même si je parle de courage, faire du pain, c’est facile. Je ne pétris jamais très longtemps la pâte. Le secret est sans doute de laisser la pâte faire son travail avec son levain. 

La question du levain ou de la levure…

Je ne fais pas (ou plutôt, plus) de levain maison. J’ai pourtant entrenu pendant longtemps un levain à une époque… J’en achète aujourd’hui déshydraté sous forme de « levain fermentescible » de blé, d’épeautre, de sarrasin… que l’on trouve facilement en maison de diététique même si « ce n’est pas pareil ». Il faut savoir que le levain fermentescible n’est pas du vrai levain. Il s’agit d’une levure mêlée à un levain inactivé car chauffé avant mise en sachet. Seul le levain est vraiment vivant, constitué de micro-organismes et de nombreuses bactéries. 

Si vous voulez en savoir plus sur la question de la levure et du levain pour la panification, je vous invite à lire l’excellent article de Végébon qui vous amènera sans doute ensuite sur le site très enrichissant de Flo Makanai

Alors, en relisant ces articles, je me demande si je ne me remettrais pas au levain naturel.

Son élaboration et son entretien demandent un peu de rigueur, d’organisation, mais pourquoi pas ? Qu’en pensez-vous de votre côté ? 

 

Mon pain au seigle et à la mélasse

*

 Les ingrédients : 

250 g de farine de blé
250 g de farine de seigle
33 cl d’eau tiède
1 cuillère à café de miel
1 cuillère à soupe rase de mélasse de sucre de canne
10 g de sel non raffiné
2 cuillères à soupe d’huile d’olive ou de pépins de raisin
25 g de levain fermentescible (en maison de diététique)

*

La préparation :

Verser les deux farines dans un grand saladier. Ajouter le sel. Délayer la levure dans l’eau tiède (attention, pas trop chaude). Puis verser dans le grand bol.1 Mettre la farine et le sel dans une terrine ou dans le bol d’un robot pétrisseur

Délayer la levure dans l’eau tiède, puis verser dans la farine avec l’huile. 

Pétrir la pâte pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’elle soit homogène et élastique. Former une boule. La ranger dans un bol, couvrir d’un torchon. La laisser reposer dans un endroit chaud pendant environ 1 heure / 1 heure 30 (un four préalablement chauffé quelques minutes, un radiateur… ). 

Dégazer la pâte en l’aplatissant doucement avec les mains. La rouler en boule ensuite et inciser d’une croix sur le dessus. Poser sur une plaque de four chemisée ou dans un Roaster, une cocotte chemisée.

Laisser à nouveau lever dans un endroit tiède pendant une demi-heure. 

Préchauffer le four à 230°. 

L’idéal est d’humidifier le milieu. Pour une cuisson au four directement, il faut pouvoir verser un verre d’eau dans le lèche-frite que l’on aura placé tout en bas du four. Pour une cuisson en cocotte ou en Roaster, humidifier les parois, le tour du papier sulfurisé avant de refermer avec le couvercle.

Enfourner pour 20 minutes. 

*

 Excellent dimanche à tous 😉

Miss Pat'

12 Commentaires

  • gourmandelise dit :

    Bravo pour ton pain, il est magnifique!!
    Quel régal à la sortie du four!!!

  • Lisa dit :

    Bonjour Delphine,
    Il est très beau, ton pain, et sa croûte a l’air tellement croustillante !
    Je rêve d’avoir mon levain moi aussi, mais je ne suis pas sûre d’arriver à m’en occuper aussi bien que de mes enfants Concrètement, ça prend combien de temps au quotidien, d’avoir un levain à la maison ?
    Bises, bon dimanche à toi !

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour Lisa. Merci pour ton message. Il ne faut que quelques minutes pour alimenter un levain chaque jour, mais c’est un peu comme pour les plantes. Soit on se donne un petit peu de peine soit on ne le fait pas… et ça crève !
    Tu fais ton pain à la maison ? Bisous et belle journée

  • Il est superbe ton pain !

  • cricri50 dit :

    Comme je n’ai pas ton superbe pain je vais préparer un scone pour accompagner mon velouté ce soir.Le pain de seigle et complet aux graines sont nos préférés.En ce moment j’utilise souvent la levure fraiche.Je n’ose pas me lancer dans la fabrication du levain maison,j’ai peur de ne pas être assez rigoureuse dans son utilisation.Si çà t’intéresse,pour les journées plus chargées,j’ai trouvé chez »Talons Hauts &Cacao » une recette de pain de seigle aux raisins,sans pétrissage et on oublie la pâte au réfrigérateur 12 h mini et 18 h maxi.Déjà réalisée à la bière ou à l’eau,avec ou sans raisins,graines,flocons de céréales,avec ou sans cocotte.Levain fermentescible sur ma prochaine liste de courses bio et je fais ton superbe pain dans la semaine.Bonne soirée.

  • Céline dit :

    Ton pain me donne une folle envie de me remettre à la boulange mais delà à faire mon levain… je crois que je ne suis pas prête

  • betsa dit :

    Bravo, il est magnifique ton pain! Je retiens l’idée de la mélasse qui doit bien s’allier au seigle.Je suis fidèle à la cuisson en cocotte, on n’est jamais déçu, on a de belles grignes et le pain y gonfle superbement. J’entretiens mon levain depuis 5 ans, je trouve que c’est plus pratique, on l’a toujours sous la main et ça ne demande pas tant d’entretien que ça si on le conserve au réfrigérateur.

  • gourmandelise dit :

    Bravo pour ton pain, il est magnifique!!
    Quel régal à la sortie du four!!!

  • Rosenoisettes dit :

    Ton pain est tellement beau qu’il me faut de suite mettre la recette de côté !
    De belles tartines en perspective !

  • chantal dit :

    Très beau ce pain et surtout appétissant ! Est-il cabot compatible ?

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *