Chers lecteurs, j’espère que vous vous portez bien, que vous passez un bel été.
Savez-vous que j’ai commencé à voyager à 20 ans et pas vraiment avant ? (ou juste trois fois, surtout pour voir la famille du côté de Poitiers).
Je n’ai pas participé aux petits voyages de l’école quand j’étais petite, et mon père, exploitant agricole, éleveur de bovins/ovins ne s’octroyait jamais de vacances.
Nous habitions heureusement à la campagne, et les cousins, cousines venaient souvent nous voir en été. La grande cour de ferme constituait bien souvent notre grand terrain de jeu : les parties de cache-cache, les courses à vélo, les constructions de maisonnettes avec des parpaings empilés et des vieilles planches (mon père parlait de bidonville… c’était un peu ça, oui… )… que de bons souvenirs : nous nous amusions tellement bien. Et puis, à la maison, quasiment tous les jours, entre 14 h et 17 h, nous jouions aux jeux de société sans jamais nous lasser !
Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir de retrouver ma famille en Dordogne, et notamment mes petites nièces que je ne vois que très rarement. J’ai eu le plaisir de les voir jouer pendant des heures avec mon fiston, « le cousin ». Et cela m’a rappelé le bon vieux temps !
Je profite de ces quelques jours sur Dijon pour me remettre un peu sur mon blog et vous confier une recette de makis au quinoa et à la courgette.
Dans cette recette, des bandes de courgettes remplacent les traditionnelles feuilles de nori. Carotte, cornichons et graines de sésame viennent apporter de la douceur et du croquant à ce plat plein de fraîcheur et de saveurs !
*
Makis quinoa et courgette 3 priméal
*
La préparation :
  • 100 g de quinoa blanc (ici, Priméal)
  • 250 g d’eau
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 1 cuillère à café de sucre de canne
  • 1 pincée de sel non raffiné
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 courgette de taille moyenne
  • 1 carotte
  • quelques cornichons

Pour la sauce au soja :

  • 5 cl de sauce soja salée
  • 5 cl d’eau
  • 5 cl de vinaigre de riz

*

La préparation :

Rincer le quinoa à l’eau froide. Le jeter dans une casserole avec l’eau, le vinaigre, le sucre et le sel. Cuire pendant une quinzaine de minutes, jusqu’à absorption. Couvrir et laisser reposer le quinoa pendant une quinzaine de minutes. Ajouter ensuite les graines de sésame. Mélanger. Mixer la moitié du quinoa puis ajouter celui-ci au quinoa entier.

Laver et essuyer la courgette. Découper des lamelles de courgette sur sa longueur à l’aide d’une mandoline. Cuire à la vapeur pendant 4 à 5 minutes maximum 10 lamelles de courgette de même taille.

Poser sur le plan de travail une première lamelle de courgette. Prélever 1 cuillère à soupe de quinoa et la serrer dans une main. La poser sur un côté de la lamelle, puis rouler en makis. Aplanir le quinoa des deux côtés avec les doigts. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.

Frotter et laver la carotte, la couper en petits bâtonnets fins. Faire de même avec les cornichons. Faufiler précautionneusement un à deux bâtonnets de carottes et un à deux bâtonnets de cornichons au centre de chaque maki.

Préparer la sauce au soja en mélangeant les trois ingrédients ensemble dans un bol. Servir les makis avec la sauce et décorés d’herbes fraîches.

Misspat