L’été arrive à grands pas et j’ai bien envie de passer des moments agréables à siroter quelques jus de fruits ! Même si j’aime les faire moi-même, il m’arrive de succomber aux boissons du marché lorsque j’ai envie de passer par exemple un peu de temps sur la terrasse d’un café, en ville.

Vous aussi vous devez connaître la marque Pago. Chez eux, les fruits se dégustent mûries au soleil sous forme de jus délicieux, et ce, depuis 1888 ! Les petites et grandes bouteilles sont vertes, une couleur foncée qui ne laisse pas passer la lumière, garantissant ainsi la fraîcheur des arômes. Ce qui est très appréciable, c’est la variété des parfums : orange, fraise, pomme, banane, cocktails multivitaminés, etc… il y en a vraiment pour tous les goûts.

Les jus Pago : mes deux coups de cœur…

Voulez-vous que je vous parle de mes parfums coup de cœur ? Le jus ACE alliant gourmandise et santé fait forcément partie de mes préférés. La carotte s’associe dans cette composition à l’acidité du citron et à la douceur de l’orange : un mélange équilibré et riche en nutriments pour faire du bien à votre corps tout en vous régalant.

Le jus de fraise est aussi un de mes coups de cœur. D’un rouge intense, ce jus est très parfumé : bien sucré, avec une très légère acidité, il réveille les papilles. Tel un dessert, il se dégustera par exemple au moment du goûter pour un moment gourmandise unique !

Le remboursement de vos bouteilles

L’application Shopmium, l’application leader qui permet de faire des économies sur ses courses, propose le remboursement de ces deux bouteilles.

Retrouvez ces deux références sur ce lien : https://www.shopmium.com/fr/open?object_id=8829&page=offerr/

La gamme bio

Bonne nouvelle enfin, Pago a lancé sa gamme bio : jus d’orange, de pomme, nectar d’abricot, mais aussi le trio ACE… choisir de consommer plus sain, c’est de plus en plus facile et c’est tant mieux ! Je suis persuadée que Pago ne fera qu’élargir sa gamme bio ces années à venir.

Article sponsorisé. Les opinions exprimées dans le présent article n’engage que leur auteur.

Misspat