Le Guide : La Meilleure Façon de Manger

Lecture Par 2 août 2015 Tags: , , , , 3 Commentaires

 Thierry Souccar Editions

De Thierry Souccar et Angélique Houlbert

Des Editions Thierry Souccar

*

image

Photo / Editions Thierry Souccar

Je souhaite vous faire partager une de mes dernières lectures coups de cœur, un ouvrage paru le 15 mai dernier que je trouve indispensable à chaque foyer.

Il ne s’agit pas d’un roman mais d’un guide de plus de 320 pages pour vous aider à privilégier une alimentation saine et équilibrée au quotidien : c’est un guide bourré d‘informations sur la nutrition validées scientifiquement et expliquées de manière efficace, destinées à tous, même aux moins mordus de la discipline. Sur ce guide, on profite également du partage de recettes colorées, conviviales et simples à réaliser.

« La meilleure façon de manger », de Thierry Souccar et Angélique Houlbert a été éditée une première fois en 2008 et a connu un immense succès.

Cette nouvelle édition, augmentée et tout en couleurs, permet de mettre à jour différentes données scientifiques et est finalement l’aboutissement de 50 années de recherches ! Car il faut savoir que se contenter des allégations parfois surannées du Ministère de la Santé est véritablement insuffisant. La recherche dans ce domaine est extrêmement dynamique : des milliers de nouvelles études sont publiées chaque mois. La nutrition est une science qui recèle encore bien des secrets…

La MFM a été conçue par la rédaction de LaNutrition.fr, premier site indépendant sur l’alimentation et la santé et grâce à la contribution de dizaines de chercheurs. Elle est vraiment un guide formidable, et notamment grâce à une présentation très séduisante, un très beau graphisme, beaucoup de couleurs, de tableaux synthétiques, d’images, de photographies attrayantes et des explications claires et simples, des réponses à toutes les questions les plus courantes, les plus posées en matière d’alimentation. J’ai vraiment eu un coup de foudre pour ce guide loin d’être triste !

La nutrition devient par ce biais une science accessible à tous, agréable à apprendre. La MFM « La Meilleure Façon de Manger » permet de disposer de toutes les informations essentielles pour espérer une meilleure santé, et c’est tant mieux !

L’ouvrage est consultable à tout moment facilement grâce à une organisation intelligente des informations. Alors, pourquoi ne pas en profiter ?

Un livre pratique !

Le livre est séparé en 4 grandes parties :

– PREMIERE PARTIE / A la recherche des équilibres métaboliques

Cette grande partie est présentée en 10 règles pour équilibrer au mieux notre alimentation. Ici sont ainsi abordés : la part du végétal dans les repas, l’importance des notions de densité calorique et de densité nutritionnelle, le choix des antioxydants, l’équilibre acido-basique, l’équilibre des graisses alimentaires, les notions d’index et charges glycémiques, le sodium et le potassium, l’alimentation hypotoxique, etc…

– DEUXIEME PARTIE / Les recommandations MFM (Meilleur Façon de Manger)

Dans cette partie, on prend d’abord connaissance des différents nutriments existants dans l’alimentation. Et surtout, le trio connu : glucides, lipides et protéines : qu’entend-on par glucides ? Quels aliments manger en priorité pour l’apport en glucides ? Que faut-il penser des différents acides-gras ? Quels seraient nos besoins ? Comment trouver le bon équilibre ? Y aurait-il une huile idéale, des huiles à privilégier ? Des graisses, des huiles à condamner ? Peut-on utiliser les mêmes huiles pour les crudités et pour la cuisson ? En ce qui concerne les protéines végétales et animales, que peut-on manger en se faisant du bien ? A quelle fréquence et même, à quel(s) moment(s) de la journée ?

Une comparaison entre la fameuse pyramide PNNS et la pyramide alimentaire conseillée par MFM est ensuite présentée en dessins et texte. Cette dernière pyramide ne laissant que très peu de place pour les pâtisseries, et pas du tout pour les sodas industriels, le sucre raffiné et le pain blanc… mais une part belle aux fruits et légumes frais, une jolie part pour les céréales complètes (et bio je suppose) et également pour les bonnes graisses et huiles, une place essentielle pour les eaux, infusions, thés de bonne qualité…

Ensuite, 14 chapitres sont consacrés aux recommandations MFM, un chapitre par type de produit alimentaire (boissons, viandes, fruits et légumes, …) avec des informations, des conseils, des réponses à de nombreuses questions que l’on peut se poser.

– TROISIEME PARTIE / La meilleure façon de choisir ses produits et planifier ses repas

Dans cette partie, vous trouverez toutes les informations pour apprendre à bien lire les étiquettes alimentaires et donc bien choisir vos produits, faire les courses intelligemment et planifier les repas. .

– QUATRIEME PARTIE / Composer des repas qui correspondent aux grands piliers métaboliques

De nombreux exemples de repas équilibrés seront exposés et expliqués ici avec en prime des idées de recettes faciles, colorées et saines.

*

Des dessins jolie et colorés sur de nombreuses pages du livre



*

MON AVIS SUR LE LIVRE

Je suis très satisfaite de ce guide qui constitue, encore une fois, un ouvrage très instructif car il comporte toutes les bases essentielles de la nutrition au quotidien. Il est difficile de le lire en un seul soir tellement il y a d’informations concrètes sur l’alimentation.

L’idéal est de le garder près de soi et de pouvoir le consulter à tout moment pour se remémorer certaines règles, certaines données importantes pour équilibrer son alimentation et ne pas faire trop d’erreurs.

Je me permets toutefois d’émettre des doutes sur certaines conclusions données par le livre même si je ne suis pas une spécialiste de la nutrition et que je ne fais aucune recherche. Les auteurs déclarent mettre fin à la confusion en matière de nutrition grâce à ce guide issu de 50 années de recherche et que je trouve formidable.

Les études ne permettent pas toujours de conclure des relations de cause à effet entre la consommation régulière d’un produit et les maladies qui en découleraient et ce constat est d’ailleurs précisé dans l’ouvrage. Des informations restent cependant, je pense, incertaines et il n’est évidemment pas sûr que dans 7 ans nous ne soyons pas demandeurs d’une nouvelle édition qui tenterait à nouveau de corriger ou de remettre en question une partie des affirmations notées ici, ou de préciser des informations que les auteurs n’ont pas été en mesure d’affirmer sur ce guide.

Soyons honnêtes, les confusions sur la nutrition, il y en aura toujours. Les recherches ne cessent d’évoluer et nous n’avons pas toujours tous les paramètres pour évaluer de manière évidente les effets de telle ou telle consommation régulière d’aliments / et même d’un régime alimentaire particulier. Les travaux sont toujours en cours, bien-sûr.

Comme tout ouvrage existant, ce guide n’est pas exhaustif et n’est pas parfait. Il n’abordera pas tous les sujets en matière de nutrition mais il nous apprendra tout de même d’une manière intelligente les bases essentielles du bien manger et reste déjà très fourni en informations.

Et le régime végétalien ?

Nous avons aujourd’hui (et ici) une chance inouïe de pouvoir suivre le régime que l’on souhaite avec la possibilité d’obtenir presque tous les aliments à tout moment (quelle que soit la saison, hélas…) : l’abondance nous permet de faire des choix.

Concernant les interrogations en suspens après la lecture de ce livre, je trouve regrettable qu’il n’y ait pas eu un chapitre ou quelques pages consacrées au régime alimentaire strictement végétalien. En effet, ce régime est énormément vanté aujourd’hui, et je pense que de plus en plus de gens le suivent, ou du moins, tendent de s’approcher le plus possible de ce type d’alimentation pour des raisons diverses (éthique, écologique, nutritionnelle…).

Le régime végétalien est en ce moment très actuel dans les médias culinaires et notamment sur le net : il est un sujet qui se développe de manière fulgurante dans les livres de cuisine.

La MFM considère t-elle ce régime comme un régime équilibré ? En tout cas, elle a choisi de se pencher sur trois modes alimentaires (régime méditerranéen, régime végétarien, et régime paléo/sans gluten sans laitages) même si elle précise qu’une variété de régimes sains est possible en fonction des goûts, des convictions, des tolérances alimentaires…

Quelles peuvent-être les limites de ce genre d’alimentation ? Que penser du régime végétalien au niveau nutritionnel ? Comment, en effet,  équilibrer son alimentation sans avoir recours aux produits animaux ? Où trouver la fameuse vitamine B12 dont peuvent être carencés les végétaliens ? Celle proposée en complément est-elle vraiment assimilable par l’organisme ? La spiruline apporte-elle réellement et suffisamment de vitamine B 12 comme on le prétend souvent ?

Peut-on encore douter après cette mise à plat ?

Je m’interroge par exemple sur les bienfaits et l’impact d’une consommation régulière des eaux en bouteille. Une eau stagnante dans une bouteille en matière plastique est-elle chargée en substances potentiellement cancérigènes ?

Les minéraux des eaux sont elles vraiment assimilables par l’organisme puisque des études disent que non et que même, au contraire, ils contribueraient à encrasser notre organisme ? Une eau de source aux résidus secs faibles n’est-elle pas la seule eau valable pour le pouvoir drainant et hydratant que l’on souhaite ?

Les eaux ont-elles forcément un pouvoir alcalinisant comme il est noté dans le livre ? Et en particulier pour les eaux en bouteille ? J’ai testé une eau que je consomme régulièrement à l’aide d’une bandelette et l’est découverte plutôt acide alors qu’il était noté sur l’étiquette un ph de 7. A croire qu’un conditionnement dans du plastique aurait comme conséquence une acidification de l’eau.

Je m’interroge par ailleurs sur la consommation de produits laitiers qui n’est, d’après les auteurs, pas indispensable dans l’alimentation et devrait sinon se limiter à un produit par jour.

Ne faut-il pas distinguer le lait UHT et le lait pasteurité du lait cru totalement naturel et non homogénéisé ? Je vous invite notamment à lire le témoignage de cette personne qui se disait anti-lait et qui a découvert les bienfaits du lait cru ici. Se peut-il en effet que les intolérants au lait industriel n’aient vraiment aucun problème avec le lait cru ? Y aurait-il des nutriments dans le lait cru, tel que la vitamine B12 pour les végétariens, dont nous pourrions faire profiter notre organisme ?

Ces questions sur les eaux sur le lait constituent juste un exemple que j’ai en tête maintenant. Il est bien-sûr humain et forcément normal de se poser encore des questions, même après avoir lu un guide très documenté sur la nutrition.

Entre la théorie et la pratique…

En lisant cet ouvrage, je constate que des informations apprises par ma mère récemment, grande férue de nutrition depuis des dizaines d’années, et dont elle a souhaité me faire profiter sont en contradiction avec ce qui est parfois noté ici. Je ne suis pas aussi passionnée qu’elle par la diététique, mais je me sens marquée par son souci constant d’une meilleure alimentation et ses recherches sont toujours très nombreuses.

Peut-être que à cause des confusions existantes, des informations et contre-informations que j’entends régulièrement, je suis de plus en plus non pas à douter de ce que je mange au quotidien… mais plutôt à tenter de me défaire parfois de tous ce que j’ai appris depuis mon enfance afin de me concentrer davantage sur le plaisir de manger. J’ai le souci de ne plus m’encombrer de beaucoup de règles en matière de nutrition même si je reste curieuse dans ce domaine. Cette réflexion est toute personnelle, en rapport avec mon propre vécu.

Une diététique du corps… et de l’esprit

Mon alimentation, après de nombreuses années de difficultés alimentaires liées étroitement à ma psychologie (anorexie-boulimie), après pourtant une enfance bercée par les livres de « diététique », n’est pas « prise de tête » et ne correspond pas tout le temps à ce qui est noté dans les livres car je suis très gourmande et parfois peu raisonnable… Est-ce grave ? Je ne le sais pas vraiment à vrai dire…

Je ne m’obstine pas à supprimer la consommation des aliments que j’aime beaucoup au goût. Ce livre est sans doute parfait pour cela. Il nous offre de nombreuses recommandations sur la façon dont nous pourrions manger pour vivre sainement, et notamment sur la fréquence de consommation de certains aliments soupçonneux en grande quantité mais il n’interdit vraiment rien.  J’ai appris beaucoup de choses en le lisant et il est encore une fois très agréable par son design, ses nombreux dessins et schémas, la clarté des explications…. .

L’important est déjà d’intégrer les bases importantes d’une l’alimentation saine et équilibrée. Même si nous ne savons pas tout et que certains points peuvent être revus. J’ai conscience d’une chose cependant : le mental n’est pas séparé du corps. Il convient d’adopter aussi une diététique de l’esprit : c’est un travail constant et long comme la vie. Ma bibliothèque comporte entre autres des livres de nutrition que côtoient joyeusement les livres de l’esprit, tout aussi important à mes yeux.

Je remercie la maison d’éditions Thierry Souccar que je trouve admirable par son sérieux, par l’intérêt qu’elle porte à l’humain et à sa santé. Je vous conseille fortement la lecture de  » La meilleure façon de manger » qui constitue le fruit d’un travail immense de personnes passionnées, soucieuses du bien-être d’autrui, et même de vous abonner à la newsletter du site « La Nutrition ».

Pour en savoir + et acheter le livre, c’est par ICI.

image

Pour mieux savoir où vous en êtes dans votre régime alimentaire, vous pouvez faire le Quiz de MFM.

*

Les auteurs du livre

Thierry Souccar est le directeur de LaNutrition.fr, premier site indépendant sur l’alimentation et la santé.

Il a fondé en 2006 la maison d’édition qui porte son nom, afin de diffuser en toute indépendance une approche naturelle de la santé basée sur la science.

Angélique Houlbert est diététicienne nutritionniste Elle a intégré les auteurs de Thierry Souccar Éditions en 2007. Elle est auteur ou co-auteur de plusieurs livres faisant référence sur l’alimentation et la santé dont « La meilleure façon de manger pour les enfants », « Le Nouveau Régime IG » et « Le régime IG diabète ».

Miss Pat'

3 Commentaires

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour, il me semble qu’on ne parle pas de micronutrition dans le livre. N’hésite pas à le feuilleter en librairie. Il informe beaucoup sur les produits à privilégier et la fréquence de consommation recommandée par eux en fonction des résultats de nombreuses recherches. Bisous et n’hésite pas à me donner ton avis si tu le lis un jour !

  • cappuccine dit :

    Bonjour Delphine !
    Article très intéressant et très complet ! j’aurais juste une petite question.. est ce qu’il est abordé dans cet ouvrage les règles de la chrononutrition ? je pose cette question par rapport au dernier livre de Marie Chioca sur la minceur durable, qui recommande de manger certains aliments à certaines heures… Merci à toi

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour, il me semble qu’on ne parle pas de micronutrition dans le livre. N’hésite pas à le feuilleter en librairie. Il informe beaucoup sur les produits à privilégier et la fréquence de consommation recommandée par eux en fonction des résultats de nombreuses recherches. Bisous et n’hésite pas à me donner ton avis si tu le lis un jour !

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *