La lunch-box en verre, c’est tendance ! 1/2

Recettes salées Par 31 octobre 2014 Tags: , , , , , 5 Commentaires

Avec

& sophie Menut

*

Aujourd’hui, plus que jamais, le contenant de ce que l’on mange est important : nous souhaitons de la belle vaisselle à la maison, et pour l’extérieur, nous optons souvent pour des jolies boîtes hermétiques… en plastique. Légère et design, elles nous séduisent. Nous laissons de côté le verre que nous trouvons rétro. 

L’ère est au plastique, me diriez-vous…

Eh bien non, détrompez-vous. La nouvelle tendance ? C’est d’apporter son déjeuner au boulot dans des récipients en verre ! Ce retour aux bons matériaux me séduit vraiment, et cette tendance nous vient des Etats-Unis.

******

Les avantages du verre

  • Le verre est beaucoup plus écologique que le plastique : il se recycle à l’infini tout en préservant l’environnement
  • Il est fabriqué à partir de matières naturelles et inertes. Il ne dénature donc pas les aliments. Les saveurs sont totalement préservées
  • Sa transparence est appréciable car il révèle le contenu, ce qui peut faire un très joli visuel à de nombreuses créations culinaires

Mais surtout… l’utilisation du plastique pour tous les emballages alimentaires pose question…

*****

Fin septembre, j’ai eu la chance de participer à un événement culinaire et pédagogique inédit à la Table Ronde avec l’équipe Verallia (co-leader du verre d’emballage et n°1 des vins tranquilles et pétillants)

Sophie Menut (créatrice culinaire et animatrice TV) nous a concoté un excellent repas présenté dans des verres, de l’entrée au dessert. 

L’accueil de l’équipe a été extrêmement chaleureux. Le repas de Sophie a été succulent. Du pur bonheur !

 

Avant le repas, nous avons bénéficié d’une présentation des activités de Verallia, mais aussi, de nombreuses informations sur le rôle actif, et les nombreux atouts du verre dans son usage au quotidien. 

Les sondages le disent, mais nous le savons déjà. Parallèlement à notre engouement pour la nouveauté, la modernité sans cesse renouvelée dans le secteur agro-alimentaire, nous nous interrogeons aussi beaucoup sur l’utilisation que nous faisons sans cesse du plastique, et plus particulièrement pour les emballages alimentaires, surtout pour les bébés. 

10080089-0

L’utilisation du plastique pour l’alimentaire est à remettre en question. Nous avons déjà découvert la présence de plusieurs phtalates dangereux pour la santé dans divers emballages, notamment les PET (polymères de synthèse). 

Début 2009, une étude allemande a démontré que le PET serait responsable de la libération dans l’eau de perturbateurs endocriniens. Nous n’avons pas assez de recul pour mieux connaître l’impact que peuvent avoir à long terme ces perturbateurs.

Ces hormones pourraient modifier le développement des fonctions reproductrices et sexuelles chez l’homme. En sachant qu’en 50 ans, la fertilité masculine a baissé de 50 %, il convient de réfléchir en profondeur sur notre mode de vie depuis ces dernières décennies, et sur ce que nous ingérons, parfois malgré notre conscience. 

Le BPA (Bisphénol A) serait responsable de la dégradation de notre système immunitaire, et serait capable d’attaquer l’embryon. Il sera heureusement interdit dans les contenants alimentaires à compter du 1er janvier 2015.


Retenons que les toxicologues avouent avoir très peu d’informations concernant les emballages alimentaires. Et les industriels ne disent pas tout quant à la composition de leurs plastiques. 

Aussi, le plus sage est de privilègier le plus possible les matériaux nobles comme le verre. 


Ma maman l’a d’ailleurs compris depuis longtemps et est toujours très attentive à cela dans son quotidien. 

******

Le repas de Sophie Menut, dans les verres, de l’entrée au dessert

Sophie Menut derrière les fourneaux, de « La table Ronde« 

 

La crème glacée de laitue aux légumes croquants par Sophie Menut
 

Pour 6 personnes

Préparation : 25 min

Cuisson : 10 min

 L’été, ajoutez quelques brins de menthe frais juste au moment de mixer

 Les ingrédients :

  • 2 belles laitues
  • 1 botte de persil
  • 250 de feuilles d’épinards
  • 1 pomme de terre
  • 12 radis
  • 1 fenouil
  • 1 concombre
  • 125 g de faisselle de brebis
  • 1 cébette
  • 25 g de beurre

 La préparation :

Pelez le concombre et épépinez le. Coupez le en tout petits cubes et laissez les dégorger dans une passoire avec un peu de gros sel.

Lavez le fenouil et coupez le en cubes de la même taille que le concombre.Lavez les radis, entaillez les en 2 et recoupez les en rondelles.
Mélangez tous ces légumes entre eux dans un grand bol.Lavez les salades et détachez leurs feuilles. Lavez le persil et ôtez les tiges.Lavez les feuilles d’épinards.

Emincez la cébette.

Pelez et coupez en petits cubes la pomme de terre
Faites fondre le beurre dans une grande casserole et faites blondir 2 min l’oignon frais.

Ajoutez la pomme de terre et couvrez d’eau à mi-hauteur. Salez et poivrez. Dès que l’eau bout, jetez dans la casserole les feuilles de laitue, les épinards et le persil.
Dès la reprise de l’ébullition laissez cuire encore 5 min.

Egouttez le contenu de la casserole en conservant l’eau de cuisson.

Mixez très fortement l’ensemble en ajoutant le bouillon de façon à obtenir la consistance souhaitée (plus ou moins liquide selon ce que vous aimez).

Il faut que l’ensemble soit bien lisse et velouté.
Laissez au frais au moins 5 heures.
Pour servir, répartissez le velouté dans des bols ou des assiettes creuses. Rectifiez l’assaisonnement.

Ajoutez 2 belles cuillerées de légumes croquants au centre du velouté et une belle cuillerée de faisselle de chèvre.

******

Le délicieux Risotto aux champignons des bois de Sophie

Pour 4/6 personnes

Préparation :15 min

Cuisson : 20 min  

Préparez cette recette avec les champignons que vous trouverez sur le marché. Cèpes, bolets, chanterelles, pleurotes…

 Les ingrédients :

  • 2 verres de riz Arborio
  • 500 g de champignons de Paris rosés
  • 250 g de chanterelles
  • 250 g de cèpes
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 1 grand verre de vin blanc sec
  • 15 cl de crème fraiche liquide
  • 2 échalotes
  • 50 g de parmesan
  • 3 brins de cerfeuil
  • 75 g de beurre
  • 5 cl d’huile neutre
  • Une douzaine de tranches très fines de coppa ou de lard

La préparation :

Commencez par faire dorer les tranches de coppa. Etalez les sur une grille et enfournez dans le four préchauffé à 180°c jusqu’à ce que les tranches deviennent craquantes comme des chips. Laissez de côté. 

Nettoyez tous les champignons et émincez les.
Faites les revenir ensemble dans une grande sauteuse avec 25 g de beurre pendant environ 15 min. le temps que leur eau s’évapore. Gardez au chaud. 

Hachez les échalotes et faites les blondir dans une grande sauteuse 2 min dans 25 g de beurre et 5 cl d’huile. Versez le riz en pluie et mélangez bien afin que les grains s’imprègnent du gras de la sauteuse.
Ajoutez le verre de vin blanc et laissez le s’évaporer.
Versez alors au fur et à mesure de son absorption, le bouillon de légumes bien chaud. Remuez sans cesse à l’aide d’une cuillère en bois et laissez cuire en tout une vingtaine de minutes. Il faut que le riz soit cuit mais reste croquant.

Ajoutez les champignons dans la préparation en mélangeant délicatement.

Ajoutez alors la crème fraiche et le reste du beurre bien froid pour faire briller le risotto. Salez et poivrez l’ensemble

Prélevez à l’aide d’un couteau économe, des copeaux dans le parmesan.

Répartissez le risotto dans les assiettes, parsemez de copeaux de fromage, de quelques feuilles de cerfeuils et décorez avec une tranche de coppa.

 

****

Le verre s’invite à tous les repas, des plus simples aux plus raffinés.  Même pour les repas à emporter, ne négligeons pas le verre. Il existe de plus en plus de box en verre sur le marché.

 


 

Les recettes autour du verre, dans la cuisine de Miss Pat’

*** 

Le Tiramisu léger aux fruits

A présenter dans des verres individuels, et transparents

*

La crème au chocolat inspirée de la recette de Marie Chioca

(pot en verre, recouverts de grès, sur la photo)

Recettes de crèmes desserts par Marie Chioca ICI

A présenter dans des petits verres ou ramequins

*

La terrine aux pois-chiches et aux olives noires

(un régal à présenter dans un beau et grand pot en verre)

*

Dips Radis noir, avocat et betterave

En multi-couches dans un verre transparent

*******

Gomasio fait maison

Conditionné dans des petits pots

J’attends vos avis, vos remarques sur la question de l’utilisation du verre en cuisine !

 Et vous, utilisez-vous beaucoup les contenants en verre dans votre cuisine ? 

Essayez-vous de limiter l’usage et l’achat des contenants plastiques ? 

 

 


 

Pour en savoir plus sur…

Verallia France est la première société industrielle verrière qui a souhaité rencontrer des blogueurs afin de présenter les intérêts de ce matériau et recueillir nos avis, nos suggestions.

Verallia emploie près de 10 000 employés. Sa préoccupation première ? Le bien-être des consommateurs et l’environnement.

Pour cela, Verallia participe à la réduction des émissions de CO2 (etc..), en innovant et en suivant comme ligne de conduite celle d’Ecova.

La société Verallia est actuellement le numéro 3 mondial de l’emballage en verre et elle souhaite renforcer sa stratégie basée principalement sur le développement durable.


Sophie Menut

Créatrice culinaire, Sophie a écrit 17 livres ces dernières années. Après avoir tenu un restaurant d’inspiration provençale à Paris, elle devient animatrice sur la chaine Cuisine +, chroniqueuse dans l’émission les maternelles sur France 5, et rédactrice en chef du magazine de Jamie Oliver version française (rien que ça) !!!

 

Miss Pat'

5 Commentaires

  • Céline dit :

    Récemment, j’ai assisté à un atelier qui m’a définitivement convaincue de mettre le ola sur les boîtes en plastique. Je les utilise encore pour conserver certains aliments mais plus du tout pour réchauffer. J’ai commencé à investir dans des contenants en verre, en particulier pour mon p’tit bonhomme en préparation: biberons et petits pots en verre l’attendent déjà. Merci à toi pour cet article et ces bonnes recettes!!

  • Très intéressant ton article…j’emmenais mes bocaux en verre au boulot…mes collègues m’ont offert une lunch-box en plastique!!! Bonne soirée!

  • Céline dit :

    Récemment, j’ai assisté à un atelier qui m’a définitivement convaincue de mettre le ola sur les boîtes en plastique. Je les utilise encore pour conserver certains aliments mais plus du tout pour réchauffer. J’ai commencé à investir dans des contenants en verre, en particulier pour mon p’tit bonhomme en préparation: biberons et petits pots en verre l’attendent déjà. Merci à toi pour cet article et ces bonnes recettes!!

  • sourismaman dit :

    tes photos sont superbes, un bel article! à bientôt

  • […] qualité. Je trouve que c’est un point très important. De plus en plus, je me tourne vers des matières nobles pour m’équiper en cuisine, lorsque je le peux : le verre et le bois principalement. Et il […]

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *