Gâteau au céleri et aux abricots, parfumé au thym

Desserts Par 22 août 2015 Tags: , , , , , , , , 7 Commentaires

 

Me voici à nouveau présente ici après plusieurs semaines de vacances.

Des semaines formidables à profiter du beau temps, à profiter de la famille, de quelques bons amis.

Ces 4000 kilomètres parcourus en quatre semaines… C’est beaucoup, c’est long. Mais ça fait partie du voyage et ils ont filés si vite finalement…

Durant nos balades, nos randonnées, je ne me suis jamais lassée d’admirer les paysages nouveaux à mes yeux ou de retrouver des paysages déjà chéris et de les admirer encore avec une grande délectation.

Des moments de pur bonheur, notamment grâce à la lecture de deux beaux romans  :

« La grand-mère de Jade », de Frédérique Deghelt, merci à toi Blandine pour cette touchante histoire que tu m’as fait découvrir.

 

La grand-mère de Jade par Deghelt

 

Et puis « Le vrai goût de la vie », de Michel Jeury, un roman délicieux à lire et tout aussi poignant. Je l’ai depuis depuis longtemps dans ma bibliothèque et je me suis enfin décidée à le lire. Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps ? !

Il y a deux autres tomes à découvrir, youpiii !

 

*

«La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c’est la littérature ; cette vie qui, en un sens, habite à chaque instant chez tous les hommes aussi bien que chez l’artiste. » Le Temps Retrouvé de Marcel Proust.

Vous ne serez pas forcément d’accord avec Proust, mais n’est-il pas vrai que la littérature transcende la vie ? Dans les périodes où je lis, j’ai l’impression de vivre plus intensément, d’être plus juste dans mes ressentis et d’être tout simplement encore plus heureuse.

Il faut sans doute être capable de sortir parfois totalement de soi, de sa propre histoire pour mieux vivre sa vie, la ressentir plus intensément, même si cela paraît paradoxal.

La lecture peut nous aider : elle nous permet de changer de peau des heures durant.  Nous devenons acteur.  Elle nous plonge dans des histoires complètement différentes de la nôtre. Elle développe notre empathie, une qualité si précieuse à enrichir encore et toujours. 

Peut-être pourrions-nous également penser cela de la cuisine ?

 

Et du céleri dans les desserts ?

Plusieurs fois, des lecteurs de mon blog m’ont demandé la recette du gâteau que vous voyez en ce moment à l’accueil. Je l’ai confectionné il y a plus de deux années. 

Un dessert avec du céleri rave et du thym. Il se veut donc original, excellent pour petits et grands. Que le céleri dans les desserts ne vous fasse pas peur ! Vous rappelez-vous ? J’avais testé un Gâtocake de céleri rave à la carotte et aux noix du Périgord en janvier 2013. Je m’en souviens si bien… (juste le temps de la confection puis… nous sommes tombés grandement malade : notre première et grande gastro, vécue solidairement en famille… !).

Gâtocake de céleri rave, à la carotte et aux noix du Périgord

*

Et puis, en mars 2014, je vous ai fait découvrir un pudding aux fruits et légumes que vous avez beaucoup aimé, mêlant la carotte et le céleri à toutes sortes de fruits secs, de graines et d’épices. 

Encore une fois, ces petits desserts gourmands et sains se dégustent en solo comme en famille. Une manière de se faire du bien sans culpabilité.  Une manière agréable aussi de faire manger des légumes aux jeunes.

Pudding aux fruits et aux légumes

*

Gâteau au céleri et aux abricots, parfumé au thym

*

Les ingrédients :

200 g de farine complète

100 g de céleri rave

125 g d’abricots secs

150 g de châtaignes cuites à la vapeur (vendues sous vide)

100 g de sucre de canne

1 sachet de thé ou une « boule » remplie de thym

60 g de beurre ou de margarine, ou encore 50 g d’huile de pépins de raisin

3 œufs

40 g de noix de cajou

1 pincée de sel

½ sachet de levure

1 pointe de couteau de noix de muscade

 

La préparation :

Préchauffer le four à 180°. Râper finement le céleri rave. Le verser dans un saladier.

Ajouter la farine, les chataîgnes émiettées assez finement, les abricots secs coupés en 4 pour obtenir des petits dés, les 3 œufs battus, le sucre, les noix de cajou grossièrement concassées, le sel et la levure.

Bien mélanger et incorporer enfin le beurre préalablement fondu doucement dans une casserole ou l’huile. Enfourner pour 30 minutes à 180° puis baisser à 150° pour 30 minutes encore.

Ce gâteau se conserve plusieurs jours et son goût est même amélioré au bout de 2 jours.

 *

J’espère que ce gâteau vous plaira même s’il peut vous étonner. 

Parlez-moi de votre expérience avec les légumes aux desserts ! Avez-vous déjà testé des alliances un peu invraisemblables ?

Belle rentrée à tous ! A bientôt !

 

Miss Pat'

7 Commentaires

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour Cricri, c’est chose faite ! Je viens d’intégrer mes châtaignes qu’il suffit d’émietter et d’incorporer dans la pâte. Belle journée chère cricri et à bientôt

  • Lisa dit :

    Céleri, je n’ai encore jamais essayé (et ça me tente encore plus maintenant), mais carottes (bien sûr), courgettes et betteraves sont déjà passées à la casserole du sucré. L’association betterave-chocolat, hmmm, je ne m’en suis pas encore remise !
    Heureuse que tu aies passé de bonnes vacances, Delphine, et tout à fait en phase avec toi sur la littérature. Il m’arrive de ne pas avoir le temps de lire, et je m’en trouve bien malheureuse, comme incomplète.
    Belle rentrée à toi !
    (Et j’adore ta petite tasse !)

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour Chère Lisa. Je te remercie pour ton message. Je te souhaite également une belle rentrée. J’espère que toi aussi tu as passé un bel été. Concernant la tasse, moi aussi je l’aime beaucoup A vrai dire, je me découvre « bolophile ». Je commence à avoir une vraie collection de tasses et bols. Y’a pas à dire, je ne me lasse (hélas) jamais d’en acheter !!! Et comme je les achète à chaque fois à l’unité, mes étagères sont vraiment bordéliques…, on trouve des bols et tasses de toutes les formes et de toutes les couleurs !
    Bisous Delphine.

  • ManueB dit :

    le céleri pas encore testé dans un gâteau, j’ai vu aussi une tarte avec du céleri, ça me tente bien manue )

  • cricri50 dit :

    J’ai très envie de le faire,céleri dans les desserts ,je ne connais pas. Mais dans la liste des ingrédients il y a des châtaignes cuites que l’on ne retrouve pas dans la préparation. Bisous.

  • nature-et-moi dit :

    Du céleri au dessert ? J’adore tester les nouveaux goûts : merci pour cette recette je vais goûter. Très bonne journée.

  • […] Cette recette est relativement saine grâce à des sucrants non raffinés : du sucre complet, la banane, et des légumes même : de la patate douce finement râpée que l’on peut remplacer par de la carotte, de la betterave et même du céleri râpé. […]

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.