Cookies romarin à l’orange et raisins secs

Petites gourmandises Par 19 janvier 2013 Tags: , , , , , 6 Commentaires

 

Tiens, du romarin dans une recette sucrée ? Je pense que je n’en aurais pas eu l’idée si mon amie Laetitia ne m’en avais pas parlé. Voilà, j’ai essayé le romain dans des cookies à l’orange. Des petits gâteaux parfaits pour l’heure du thé, à la fois croustillants et fondants. A la maison, mes hommes ont adorés. Pour une fois, et ce n’est pas dans mes habitudes, j’ai mis du beurre en corps gras. La prochaine fois, je remplacerais par de l’huile de coco.  Je pense que son parfum se mariera très bien aux senteurs d’agrume et au romarin.

C’est grâce au grand livre Marabout de la Patisserie Facile que je me suis régalée aujourd’hui. Il est proposé des cookies au romarin, orange, raisins, et noix. Je n’ai pas ajouté de noix car je n’en avais pas et j’ai fortement diminué la dose de sucre. Pourtant, j’ai trouvé mes petites gourmandises fortement sucrées. Je pense honnêtement qu’il faut régulièrement diminuer et de beaucoup la quantité de sucre préconisée dans les recettes de dessert en général ! Mais ça, c’est à vous de voir de votre côté aussi ! J’ai aussi ajouté du son d’avoine à la place des flocons d’avoine.

Le grand livre Marabout de la Patisserie est une mine d’or ! Avec 600 recettes, il y a de quoi avoir des idées pour les fins de repas et pour l’heure du thé !

 

 


Pour environ 20/25 cookies :

  • 125 g de beurre
  • 2 c à c de zeste d’orange finement râpé
  • 80 ml de jus d’orange
  • 160 g de sucre roux
  • 200 g de farine de blé T 80
  • 60 g de son d’avoine
  • 80 g de raisins secs
  • 2 cuil à café de romarin séché
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure

 


La préparation :

Préchauffer le four à 180°. Chemiser plusieurs plaques de cuisson de papier sulfurisé.

Dans un bol, fouetter le beurre, le zeste et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

Incorporer la farine, et tous les autres ingrédients.

Pour le romarin, j’ai préalablement passé au pilon les aiguilles. On peut également les couper finement à l’aide tout simplement d’un couteau à cuisine.

Faconner des boulettes de même taille (équivalent à 1 cuillère à soupe) et les applatir légèrement sur la plaque. Espacer suffisamment car les cookies vont prendre du volume pendant la cuisson.

Faire cuire pendant environ 15 minutes. Laisser refroidir avant de déguster.

Ces cookies se conservent dans une boîte hermétique pendant une semaine.

Pour nous, hélas, il n’y en a déja plus… Pas le temps de les mettre en boîte !

 

 


Miss Pat'

6 Commentaires

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour Andréa ! Je te remercie pour ton post. Tu as raison, le pouvoir sucrant du sucre complet est supérieur à celui du sucre blanc ou roux. C’est une bonne idée de mettre moins de quantité et du sucre moins raffiné. Aujourd’hui, j’utilise aussi énormément le sucre complet. Rapadura ou Muscovado. D’ailleurs, je viens de faire des barres d’avoine au sucre muscovado. Je trouve qu’il a un petit goût qui me rappelle le café. Sa couleur ambré est magnifique, tu ne trouves pas. Tiens, là, tu me donnes envie de recommencer ces cookies de la même manière que toi. Je me souviens très bien Andréa que tu citais sur ton blog cet ouvrage des éditions Marabout. Il comporte un sacré paquet de recettes dessus et des tas de très jolies idées. Une mine d’or pour nous qui aimons la pâtisserie Belle anée à toi aussi et qu’elle t’apporte encore beaucoup de créativité, d’inspirations, de joie ! Bisous sucré !

  • Ils doivent être bien parfumés ces cookies…

  • Chris dit :

    Belle gourmandise !

  • Miss Pat' dit :

    Bonjour Andréa ! Je te remercie pour ton post. Tu as raison, le pouvoir sucrant du sucre complet est supérieur à celui du sucre blanc ou roux. C’est une bonne idée de mettre moins de quantité et du sucre moins raffiné. Aujourd’hui, j’utilise aussi énormément le sucre complet. Rapadura ou Muscovado. D’ailleurs, je viens de faire des barres d’avoine au sucre muscovado. Je trouve qu’il a un petit goût qui me rappelle le café. Sa couleur ambré est magnifique, tu ne trouves pas. Tiens, là, tu me donnes envie de recommencer ces cookies de la même manière que toi. Je me souviens très bien Andréa que tu citais sur ton blog cet ouvrage des éditions Marabout. Il comporte un sacré paquet de recettes dessus et des tas de très jolies idées. Une mine d’or pour nous qui aimons la pâtisserie Belle anée à toi aussi et qu’elle t’apporte encore beaucoup de créativité, d’inspirations, de joie ! Bisous sucré !

  • Sweet Faery dit :

    Cette recette m’inspire beaucoup ! Je testerai cette association de saveurs, merci pour l’idée !

  • Bonjour ! Je sais, ce billet est ancien mais vu que je me baladais sur ton blog en ces temps de vacances : j’ai moi aussi fait cette recette tirée de cette bible que j’adore (toute les recettes que j’ai réalisées grâce à elle étaient délicieuses !), et je n’y avais mis « que » 100g de sucre, sûrement du complet : c’était amplement suffisant ! En fait je diminue toujours (ou presque) les quantités de sucre des recette (de toute façon j’ai tendance à penser que le muscavado foncé a un pouvoir sucrant supérieur au sucre blanc raffiné) et en général j’y mets 100g. C’est un peu mon nombre d’or Bises sucrée et belle année encore !
    Andréa

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *