Brownie au chocolat noir et aux groseilles

Desserts Par 13 juillet 2014 Tags: , , , , , , , , 12 Commentaires

Au Cacao et à la Mélasse,

un mélange corsé pour les vrais amateurs de chocolat

*******

*******

Samedi dernier, j’ai dû me creuser un peu la tête, comme chaque samedi tous les 15 jours, pour trouver une idée de dessert sympathique qui pourrait plaire à mes beaux-parents que nous retrouvons le dimanche. Comme nous y allons notamment pour manger, j’apporte le dessert. Avant, nous avions le droit aux pâtisseries de la boulangerie d’à-côté… Mais j’aime tellement pâtisser que très vite j’ai proposé mes services pour le moment du dessert…

J’ai opté cette fois-ci pour un dessert très chocolaté et en même temps, avec une touche acidulé qui rappelle l’été : le brownie aux groseilles.

J’y ai glissé de la mélasse, ingrédient que j’ai découvert notamment via la recette d’un pain complet que j’ai adoré et que j’ai réalisé il y a quelques temps, et dernièrement, via ma crème glacée amande et caramel.

*

La mélasse est un résidu du raffinage du sucre extrait de la canne à sucre qui forme un sirop très épais, marron et visqueux. La mélasse a un goût très corsé qui me rappelle un peu le café, mais aussi le caramel et le cacao…  C’est pour cela que j’ai trouvé parfait de l’utiliser dans un brownie. J’ai opté pour une mélasse non raffinée et donc, riche en nutriments. Je l’ai trouvée facilement dans le rayon sucre et miel de ma maison de diététique.

*

Maintenant, la question (secrète) est la suivante : entre un mélange sucre blanc et mélasse, et tout simplement du sucre complet, verrais-je une différence de goût flagrante pour mon brownie ? Et si j’essayais la prochaine fois un mélange sucre complet/mélasse ? Affaire à suivre sur d’autres variantes sucrées…

En tout cas, ce brownie, il me va bien.

Son bon goût de chocolat me plaît vraiment.

Son onctuosité, son fondant en bouche… sa ganache crèmeuse ajoutée pour encore plus de gourmandise, tout cela flatte les papilles. Et avec une petite crème anglaise, c’est encore mieux !

C’était un bon dimanche, malgré le temps gris 😉

*******

*******

La préparation :

brownie :

  • 120 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 60 g de mélasse
  • 20 g de cacao en poudre
  • 100 g de chocolat noir
  • 3 oeufs
  • 150 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 100 g de noisettes
  • 200 g de groseilles équeutées et lavées
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

ganache chocolat : 

  • 120 g de chocolat noir
  • 1 cuillère à café rase de cacao en pourde
  • 20 g de sirop d’érable (ou de sirop d’agave)
  • 50 g de sucre glace
  • 150 g de Petits Suisses (3)
  • 20 g de beurre

crème anglaise (option) :

  • 2 jaunes d’oeufs
  • 50g de sucre en poudre
  • 1 cuil. à soupe de farine
  • 1 gousse de vanille
  • 20cl de lait (végétal ou de vache)

 *******

La préparation :

Du brownie : 

Préchauffer le four à 165°.

Dans un saladier, verser la farine, le cacao, le sucre, la fleur de sel, et le bicarbonate.

Dans un mixeur, hâcher grossièrement le chocolat coupé en morceaux avec les noisettes. Les ajouter au mélange précédent.

Fondre le beurre et l’ajouter. Battre rapidement les 3 oeufs avec la mélasse. Les verser dans le saladier. Mélanger le tout pour obtenir une pâte homogène. Ajouter si nécessaire un tout petit peu d’eau pour fluidifier la pâte.

Ajouter rapidement les groseilles en tournant délicatement avec une spatule ou une grosse cuillère en bois afin de ne pas les écraser.

Verser dans un moule rectangulaire la pâte à brownie. Egaliser avec une spatule.

Enfourner pour 35 minutes environ. 

De la ganache au chocolat :

Fondre délicatement le chocolat en morceaux avec le beurre. 

Dans un saladier, mélanger les Petits Suisses avec le sucre glace, le sirop d’érable, le cacao. Ajouter le chocolat fondu et battre vivement pour obtenir une ganache lisse. 

Sans attendre, en recouvrir le brownie à l’aide d’une spatule. 

De la crème anglaise :

Dans un saladier, battre les jaunes d’oeufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et un peu d’eau. Mélanger à nouveau et réserver.

Verser le lait dans une casserole et ajouter les graines de la gousse de vanille grattée. 

Porter à ébullition.
Verser le lait chaud sur les oeufs tout en fouettant énergiquement. 

Remettre le tout dans la casserole et faire chauffer à feu doux en remuant à la cuillère en bois jusqu’à épaississement. 

Passer la préparation au tamis et la réserver dans un saladier. Laisser refroidir et garder au frais. 

*******

 

******

Avec cette recette inédite, je participe au concours lancé par Sarah du blog Cro’k’mou

Miss Pat'

12 Commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *