Brochettes de tempeh, sauce au poivron et au pois chiche

Recettes salées Par 11 janvier 2015 Tags: , , , , , , , , , 6 Commentaires

 Plat végétal et gourmand

*

 

J’achète dans ma maison de diététique habituelle du miso brun de riz de manière assez régulière. Il existe de nombreux miso, et j’avoue que je n’ai essayé que celui-ci pour l’instant. Je l’ai découvert il y a moins de deux ans. Je connaissais évidemment avant la fameuse soupe miso des restaurants japonais que j’aime plus ou moins en fonction de la recette !

Le miso, ça ressemble à quoi ?

Tout d’abord, miso se prononce « Misso », au cas où vous ne le sauriez pas !

Le miso est un aliment traditionnellement consommé par les japonais et les chinois. Il est originaire de Chine, où on le prépare depuis 2 500 ans.

Elle se présente sous forme de pâte de couleur blanche, crème, marron… Tout dépend de sa composition. Le miso peut-être élaboré à partir de riz, de haricots de soja, d’orge… et de sel de mer.

Les graines choisies sont cuites à la vapeur, ensuite mélangées à de l’eau salée, puis ensemencées avec le  » koji  » (moût contenant le champignon Aspergillus Oryzae qui stimule la fermentation).

Cette composition est alors mise à fermenter, traditionnellement dans des tonnelets de cèdre durant une période de quelques semaines à trois ans.

Le mélange subit une double fermentation : une premier courte donne le Koji. La seconde donne le miso. La fermentation naturelle joue le rôle efficace de conservateur.

 

Le miso, ça sert à quoi ?

Le miso sert de condiment et constitue une base goûteuse pour les soupes, les sauces, les marinades… Il remplace le sel dans la cuisine.

Son goût est complexe : il est en même temps sucré, salé, amer, acide…

Le miso est idéal aussi pour assaisonner le tofu et le tempeh. C’est ce dernier que j’ai utilisé pour faire mes brochettes marinées dans une sauce au miso et au vinaigre balsamique.

(Source d’infos : Vajra.be)

 

Brochettes de tempeh, sauce au poivron rouge et au pois chiche

*

Les ingrédients :

Pour les brochettes de tempeh :

1 « saucisson » de tempeh nature

400 g d’oignons grelots

2 poivrons rouges
5 cl d’eau
5 cl de vinaigre balsamique de bonne qualité
1 cuillère à soupe de miso brun
1 cuillère à soupe de sucre complet
Herbes de Provence
1 ail hâché
Filet d’huile d’olives, sel non raffiné

Pour la sauce :

200 g de pois-chiches cuits
2 yaourts de soja
1 poivrons rouge
1 cuillère à soupe de moutarde
2 cuillères à soupe d’huile
sel, poivre

Matériel :

Des brochettes de taille moyenne

La préparation :

Eplucher les oignons grelots (ou prendre tout simplement des oignons grelots surgelés).

Verser dans une casserole le vinaigre balsamique, l’eau. Ajouter le miso, le sucre complet, l’ail hâché, un filet d’huile d’olive et une cuillère à café d’herbes de Provence.

Couper le tempeh en larges tranches qu’il convient de couper encore en 4.

Ajouter les dés obtenus dans la sauce avec les oignons grelots. Faire mijoter jusqu’à absorption totale. Surveiller pour cela la cuisson.

Pendant ce temps, couper en carrés les trois poivrons rouges. Les faire rôtir au four pendant une dizaine de minutes avec un filet d’huile d’olive, du sel non raffiné, des herbes de Provence.

Constituer les brochettes en alternant un dé de tempeh, avec un oignon, un carré de poivron rouge…

 Préparer la sauce en mixant la valeur d’un poivron rouge rôti avec les pois chiches cuits, les yaourts de soja, la moutarde, un filet d’huile, du sel et du poivre.

Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Pour le service, réchauffer les brochettes au four dans un petit fond d’eau.

Déguster avec la sauce à température ambiante ou réchauffée.

Suggestion d’accompagnement : une salade verte et des champignons grillées.

 

Et vous ? Comment consommez-vous le tempeh ?

*
Et le miso ? Est-ce un condiment de votre cuisine ?

 

Miss Pat'

6 Commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *