On vous emmène en Sicile pendant les fêtes avec des arancini de riz, des boulettes ici dorées au curcuma et panées à la graine de courge !

Dans cette charmante île italienne, il s’agit d’un plat « casse-croûte » puisqu’on peut en trouver à chaque coin de rue et à tout moment de la journée. En France, ce plat gagne à être mieux connu. Servez-les au moment de l’apéritif. Cette recette propose de les garnir d’une bolognaise végétale constituée à partir de protéines de soja.

Préparation : 45 minutes

Cuisson : 25 minutes

Repos/Réfrigération : au moins 4 heures

*

Pour environ 16 à 18 boulettes / 4 personnes

Pour les boulettes de riz :

  • ½ oignon
  • 1 cuil à soupe d’huile d’olive
  • 200 g de riz carnaroli Priméal
  • 45 cl d’eau de source
  • 15 cl de vin blanc
  • 1 cuil à café rase de curcuma moulu
  • ½ cuil à café de curry moulu
  • 25 g de concentré de tomates Priméal
  • 40 g de parmesan râpé
  • 1 œuf
  • sel non raffiné, poivre 5 baies

 

Pour la bolognaise végétale :

  • 50 g de protéines de soja émincées Priméal
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 150 g de coulis de tomates Priméal
  • 10 cl d’eau de source
  • 1 cuil à soupe de sauce de soja salée
  • 1 petite cuil à café d’herbes de provence

 

Pour la friture :

  • environ 80 g de graines de courge Priméal
  • 1 à 2 œufs
  • farine (de coco, de pois-chiches, d’épeautre… )
  • huile pour friture (de pépins de raisin par exemple)

*

La préparation :

Emincer l’oignon épluché, le faire revenir dans un faitout pendant quelques minutes avec l’huile d’olive. Ajouter le riz carnaroli et le faire revenir jusqu’à ce qu’il devienne translucide.


Verser l’eau de source, le vin blanc, ajouter le curcuma, le curry, le concentré de tomates et du sel, du poivre. Mélanger.

Faire cuire la préparation jusqu’à absorption, remuer régulièrement. Incorporer le parmesan râpé et l’oeuf rapidement battu. Mélanger, laisser refroidir et garder au frais pendant quelques heures.

Verser dans une petite casserole le coulis de tomates et l’eau de source. Porter à ébullition la préparation et retirer du feu. Ajouter les protéines de soja, couvrir et laisser gonfler.

Faire revenir l’ail émincé jusqu’à ce qu’il dore. L’ajouter à la bolognaise. Assaisonner de sauce de soja et d’herbes de Provence.

Préparer 3 bols ou assiettes creuses : 1 avec de la farine, 1 avec un à deux œufs battus, 1 avec les graines de courge préalablement mixées.

Humidifier les mains et former une boule creuse dans une main. Ajouter un peu de bolognaise dans le creux, puis refermer avec du riz. Si la bolognaise est un peu liquide, il est possible d’ajouter un peu de farine (ou encore de graines de chia, de téguments de psyllium).

Rouler la boule dans la farine, dans l’oeuf battu puis dans le mix de graines de courge. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. Humidifier les mains régulièrement. L’idéal est de placer les boulettes une trentaine de minutes au moins au frais avant la friture.

Faire chauffer l’huile pour friture, et faire dorer les boulettes. Servir.

Recette pour Priméal et surtout pour vous !

Misspat